Francette Florimond devient la marraine de la promo 2023 de la prépa ECG de Gerville !

Ce jeudi 16 mai 2024 au cours d’une cérémonie de parrainage chaleureuse et enrichissante, Francette Florimond est devenue la marraine de la promotion 2023-2024 de la prépa ECG du lycée Gerville-Réache.

C’est avec une grande joie qu’elle a accepté d’être désormais pour eux une source privilégiée d’inspiration, un modèle accessible avec qui ils peuvent entrer en contact sans fioriture.

C’est en toute simplicité que s’est déroulée la cérémonie.
Après la signature de la convention de parrainage, les étudiants ont confié à leur marraine leur vécu du voyage pédagogique à Paris (du 1er au 8 mai). Ce fut pour eux une expérience enrichissante aussi bien culturellement, scolairement que personnellement.


Ils sont revenus encore plus motivés et déterminés à réussir. Puis, Mme Florimond a laissé la parole à Marius Vérin, représentant des entreprises Bio With You et Distri ô. La première crée des contenants biodégradables à partir de matières végétales, la seconde a développé une fontaine capable de filtrer et de purifier l’eau. Le parcours et l’engagement environnemental de M. Vérin ont beaucoup inspiré nos étudiants, destinés à entreprendre eux aussi.

Enfin, s’est ensuivi un temps d’échange entre la marraine et ses filleuls. Francette Florimond a exposé comment, bien qu’issue d’une famille modeste, elle est devenue une journaliste économique et une cheffe d’entreprise remarquable. Mme Florimond n’est pas seulement la directrice et rédactrice du journal Interentreprises, elle est aussi une femme d’influence dans le milieu économique des Antilles françaises : elle a reçu la légion d’honneur pour avoir aidé à la reconstruction économique de la Guadeloupe suite à la crise sociale de 2009, elle est aussi la vice-présidente de la Société Locale d’Epargne Martinique à la CEPAC.

Également auteure de deux ouvrages – Je suis l’avenir et je n’ai pas le droit de fuir et Voilà pourquoi il faut demeurer confiant – c’est aussi par sa générosité que Francette Florimond a scellé sa nouvelle relation avec les étudiants de la prépa ECG. Elle a en effet offert à chacun d’entre eux un ouvrage dédicacé.

Tous retiendront ses conseils engagés pour l’avenir de la Guadeloupe, sa joie de partager son expérience et la proximité qu’elle a su créer entre elle et les étudiants.

 

 


BTS MCO : Une équipe de managers d’Orange Caraïbe présente leurs métiers et compétences

Mercredi 17 avril, les BTS MCO et leur enseignante Mme MARY ont eu l’honneur de recevoir 4 managers commerciaux d’Orange Caraïbe.
Après une présentation de l’entreprise, de son marché et de sa stratégie, les différentes compétences du programme ont été abordées par les intervenants de manière très concrète avec de nombreux exemples issus de leur expérience.
L’occasion également de présenter les exigences du marché du travail et l’importance des “softs skills”.


Nous remercions particulièrement pour leur intervention :
  • Christine NICOLAS, Responsable déploiement et pilotage des saisons
  • Sophie ENGOULEVENT, Responsable Anticipation Planification et Pilotage des Dispositifs de formation
  • Teddy NEBLAI, Chargé d’ingénierie et formation – Innovation
  • Marian MARTIAS,  Animateur ventes distribution partenaires

Ainsi que Johnny BELAIR, Chef de Projet et coordonnateur de l’action


Dossiers de candidature en Euroca Anglais et Espagnol

Vous trouverez ci-dessous les dossiers version PDF à renseigner pour candidater à l’entrée dans les sections EUROCA Anglais ou Espagnol du Lycée.

Les dossiers sont à remettre par mail accompagnés des pièces demandées à l’adresse ce.9710002a@ac-guadeloupe.fr avant le mercredi 15 mai 2024.

EURO « ANGLAIS

EURO « ESPAGNOL

            


Discours des Term. HGGSP lors de la Journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme

Les élèves de trois classes de Terminale HGGSP 1, HGGSP 2 et G.4 se sont rendus à la cérémonie en hommage aux victimes du terrorisme qui s’est déroulée sur le Champ d’Arbaud en présence des représentants de l’Etat, et en partenariat avec l’ONAC VG.

Nous vous invitons à découvrir le discours que les élèves ont préparé et qui a été synthétisé par les élèves ambassadrices dans le cadre du projet Faire face au terrorisme à l’initiative de Mme Touchelay, professeure d’Histoire-Géographie, en collaboration avec le CDI :

Mesdames, Messieurs,

Nous, lycéens de Gerville Réache, sommes présents ici devant vous dans ce lieu chargé d’émotions pour honorer la mémoire des victimes du terrorisme.
Nous sommes nés dans un monde où le terrorisme constitue une menace constante. Nous avons grandi en voyant les conséquences tragiques de cette violence sur nos sociétés et remercions Monsieur le préfet de nous associer à cette journée nationale d’hommage.

La date du 11 mars a été choisie parce qu’il y a aujourd’hui 20 ans, jour pour jour, des voyageurs insouciants allant prendre leur train à la gare de Madrid ont été victimes d’un des attentats les plus meurtriers commis depuis celui du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Il y a vingt ans, 192 personnes perdirent la vie en se trouvant simplement au mauvais endroit, au mauvais moment (2x). Ce jour-là, les victimes ont été marquées à jamais par la terreur.
C’est contre elle, contre les bruits de la guerre et de la haine, contre les explosions et les cris que nous devons, particulièrement aujourd’hui, sortir du silence de la sidération imposée par les terroristes et faire du bruit, un bruit de paix et de fraternité par ce discours construit en commun. (Audrey)

Nous lycéens, de Gerville Réache refusons de nous taire et d’oublier les victimes car nous savons que cela reviendrait à les tuer une seconde fois en cédant à la terreur.
Pour qu’elles ne soient pas mortes pour rien, souvenons-nous d’elles, ensemble, faisons résonner quelques-uns de leurs noms aujourd’hui dans ce lieu pour briser ce silence de la peur.
En prononçant leurs noms, redonnons-leur un moment de vie. Plus que des images de l’horreur des morts et blessés, célébrons ici leurs rires et leurs bonheurs précédents. Souvenons-nous ensemble de la vie pour que la mémoire serve de rempart à la peur et au retour de l’horreur.
Derrière chaque statistique se trouve une personne qui laisse derrière elle un vide insurmontable.
Derrière chaque tragédie, nous trouvons des histoires de courage, d’amour et de persévérance. (Thalia)

Comme l’a dit Kofi Annan le 12 septembre 2001 au conseil de Sécurité de l’ONU, “Une attaque terroriste contre un pays est une attaque contre l’humanité tout entière”.
C’est au nom de cette humanité que nous réagissons aujourd’hui.
Nous ne vous connaissions pas, mais pourtant, par votre mort, vous êtes devenus une partie de notre famille, celle de l’humanité.
Arié six ans, Gabriel trois ans, Myriam huit ans, Jonathan trente ans, morts assassinés en mars 2012 à Toulouse et Montauban, lors d’attentats qui ont fait 7 morts.
Clarissa JEAN-PHILIPPE, assassinée le 8 janvier 2015, victime du devoir en intervention.
Loïc Libert, Pascal Verdenne et Chantal Ruh, assassinés le 11 décembre 2018 lors des attentats de Strasbourg, sur le marché de Noël, parmi cinq morts.
Et tant d’autres. (Perle)

« N’oublions pas que cela fut » écrit Primo Levi et la mémoire est aujourd’hui une arme pour que ces listes se tarissent.
En étant ici ce matin nous ne disons plus « les victimes », « elles » mais : « nous » car nous sommes visés à travers elles : notre mode de vie et la liberté de notre démocratie.
Nous lycéens de Gerville Réache pensons que chaque nom prononcé, chaque fleur déposée chaque larme versée est un acte de résistance, une victoire contre l’oubli et contre le terrorisme.
Sans l’avoir choisi, nous sommes ici les gardiens de leur mémoire, les protecteurs de leur héritage et notre présence ensemble prouve qu’ils ne sont pas morts pour rien. En préservant leur histoire nous refusons de laisser le terrorisme écrire notre récit collectif.
Ensemble, nous pouvons transformer la douleur en espoir, la peur en courage et l’obscurité en lumière, sans autres armes que nos mots, par la seule force d’être unis.
Nous honorons les victimes en refusant de succomber à la peur, ensemble nous écrivons l’histoire de la résistance, du courage et de l’espoir. (Cassandra)

Aujourd’hui, nous lycéens de Gerville Réache nous sommes ensemble en guerre contre l’oubli.
“Ces terroristes veulent embraser le monde, ils auront gagné s’ils nous poussent à bout et réussissent à créer la discorde civile” écrit Yasmina Khadra.
Le but de la terreur est de nous diviser, de nous isoler les uns des autres, de nous rendre faibles assommés par la peur et la douleur.
La mémoire devient notre bouclier commun contre l’oubli, elle est le pilier sur lequel nous nous appuyons pour résister à la terreur et à l’intolérance. (Kris)

Nous, lycéens de Gerville Réache, montrons que la terreur échoue, que nous sommes là, forts de notre union pour célébrer la vie, la résilience.
« L’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse délivrer pour changer le monde » disait Nelson Mandela, et encore une fois merci de nous en avoir donné l’occasion.
En honorant ce matin la mémoire des victimes, nous affirmons que l’éducation est notre meilleure défense contre l’absurdité et l’obscurantisme du terrorisme.
La mémoire des victimes du terrorisme nous porte à construire un monde meilleur où le dialogue remplace les armes, où la compréhension remplace la méfiance et où la réconciliation l’emporte sur la vengeance pour qu’encore une fois, les victimes ne soient pas mortes pour rien.
Ensemble restons vigilants, déterminés à construire notre avenir. (Gillian)

La journée du 11 mars est plus qu’une simple commémoration. Elle est le symbole de notre capacité à nous élever au-dessus de l’adversité, à affirmer notre engagement envers les valeurs de la paix, de la solidarité et de la démocratie. Elle est un rappel de notre humanité commune, de notre capacité à nous souvenir mutuellement. Elle est l’occasion de comprendre que nous
formons une communauté et de savoir à quoi elle sert : être un bloc contre le terrorisme, ensemble, main dans la main, dans la démocratie, transformant le passé sanglant en une force pour construire un avenir de paix dans la démocratie.
Aujourd’hui, nous, lycéens de Gerville Réache, devant ce monument aux morts et dans ce lieu chargé d’histoire, (Nassim)

en mémoire des victimes du terrorisme nous pouvons dire « vive la République » (Ensemble)


Les étudiants des 4 spécialités de BTS se sensibilisent à l’entrepreneuriat

Ce mercredi 6 mars restera gravé dans les mémoires des étudiants en première année de BTS, qui ont eu l’opportunité exceptionnelle de participer à un speed-meeting organisé par (CEE) le club entrepreneur étudiant grâce au soutien de 100 000 entrepreneurs.

Dans le cadre de la sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat, des porteurs de projets venus de la Guadeloupe et de l’hexagone sont venus témoigner de leur expérience et échanger avec les jeunes. Chaque groupe d’une dizaine d’étudiants a rencontré à tour de rôle et durant 20mn les entrepreneurs et entrepreneuses présent(e)s

Cet événement instructif et stimulant a permis aux étudiants de tisser des liens, de développer leurs compétences sociales et de vivre une expérience unique.

Les étudiants témoignent de leur satisfaction à l’égard de cette journée de speed-meeting. Leur enthousiasme était évident, Cette initiative a renforcé de manière significative leur confiance en eux pour leur avenir professionnel, tout en leur offrant une opportunité précieuse de rencontrer des
professionnels et de tisser leur réseau.

Marielle Serin étudiante en BTS en charge du projet auprès du CEE


Inauguration de la salle Jean-Pierre Sainton par les CPGE AL

Cérémonie d’hommage à l’historien Jean-Pierre Sainton

Mercredi 6 mars, la salle 121 a été renommée en hommage à l’historien Jean-Pierre Sainton, en présence de sa famille et de nombreux représentants, lors d’une matinée spéciale en son honneur organisée par les étudiants en Classes préparatoires aux grandes écoles littéraires et leurs enseignants, Mme L. OTVAS et M. G. DELATRE.

La matinée a d’abord débuté avec deux conférences destinées aux étudiants CPGE :

« Lecture historique du Prince de Machiavel » de 8h à 9h30 par Jean Claude Zancarini, professeur des universités émérite d’études italiennes à l’Ecole normale supérieure de Lyon.

« Contraception et avortement dans les départements d’outre-mer une situation exceptionnelle ? (1962-1972) » de 9h45-11h par Michelle Zancarini-Fournel, professeure des universités émérite d’histoire contemporaine à l’université Claude Bernard-Lyon-I, et marraine de la CPGE A/L.


Menée par Akéva et Annabelle, étudiantes en 3ème année, aux côtés de leurs camarades des CPGE littéraires, la cérémonie d’inauguration s’est poursuivie à 11h avec l’hommage à Jean-Pierre Sainton dans la cour d’honneur du lycée.
Les mots du Proviseur, M. LAPIN, ont ouvert l’hommage rendu avant les discours du Maire de Basse-Terre, M. ATALLAH, puis des historiens, Michelle ZANCARINI-FOURNEL et Raymond BOUTIN, président de la Société d’Histoire de la Guadeloupe.

Discours en hommage à l’historien Jean-Pierre Sainton


La cérémonie était ponctuée de gwoka avec le groupe 7 Son@to et d’un live-painting de l’artiste Yelow.

La salle réservée aux CPGE A/L porte dorénavant le nom de l’historien Jean-Pierre Sainton

L’inauguration de la salle s’est terminée à l’étage avec le dévoilement de la plaque réalisée par l’artiste Henri HILAIRE et la fresque de YELOW sur les murs intérieurs de la salle, en présence de la famille et des invités officiels.

Étudiants CPGE AL2

Ce projet tenait particulièrement à cœur des étudiants car la dernière conférence de l’historien a été donnée dans cette même salle quelques semaines avant son décès en août 2023.
Cette inauguration qui a permis la valorisation des CPGE au sein de l’établissement a été réalisée en partie grâce au programme des Cordées de la Réussite, avec le soutien du Rectorat et de la Préfecture de la Guadeloupe.

Nous vous invitons à découvrir le reportage réalisé par CANAL 10 TV en cliquant sur le lien suivant :

Masterclass d’écriture théâtrale avec Magali Solignat

Le jeudi 1er et vendredi 2 février, la comédienne, autrice et metteuse en scène Magali SOLIGNAT a animé 2 jours de masterclass d’écriture théâtrale au lycée, grâce au Pass Culture de l’établissement.
15 élèves volontaires de 2nde 6, 8 et 9 y ont participé avec un enthousiasme et une implication exemplaires.

La comédienne et professeure d’art dramatique a d’abord présenté aux élèves sa formation et son parcours artistique, en particulier en tant qu’autrice et metteuse en scène où Magali Solignat développe un sens particulier pour les écritures dramaturgiques, qu’elle partage avec sa co-autrice Charlotte Boimare.
Elle conduira ainsi les élèves à l’interrogation suivante qui servira de leitmotiv lors de la masterclass : Comment à partir de faits réels questionner les phénomènes de société, spécifiquement ceux concernant le passage de l’adolescence à l’âge adulte ?

La 1ère journée a permis aux élèves de découvrir leur propre style grâce à un travail d’écriture plateau et d’improvisations théâtrales, en s’inspirant d’un extrait de la pièce Maïwenn, 16 ans et demi.
Les élèves se sont imprégnés d’une même scène de la pièce à partir de laquelle ils ont inventé une suite en créant une scène d’action impliquant les deux personnages principaux.
Les élèves ont ainsi pu apprendre
à regarder ou figurer pour décrire, à s’approprier les personnages et les situations grâce à l’élaboration d’un plan d’actions imaginaire, à distiller dans la trame du récit les informations pour servir la tension dramatique d’une situation. Enfin à l’aide d’exercices d’écriture, ils ont dû écrire le résumé de leur texte et décrire les personnages.

La 2ème journée a été consacrée en petits groupes de 2 à 4 élèves au travail de mise en espace des différents textes puis à une restitution devant les autres.

Nous vous invitons à découvrir la vidéo réalisée par les élèves de la masterclass, montage de Nilâ Navailles, 2nde 8.

Remise des Prix aux lauréats de la Journée de la Science

Ce mardi 27 février, nous avons eu l’immense plaisir de remettre aux lauréats les prix de la Journée de la Science.
Comme quoi, l’adage “les derniers seront les premiers” se vérifie, illustration parfaite avec celle qui a eu le 1er Prix et qui pourtant a été la dernière à nous remettre sa production.
Bravo à tous les participants !

Groupe des 1er Prix

Groupe des 2ème Prix

Groupe des 3ème Prix


Les BTS Communication à pied d’œuvre pour Wi’anArt #12

Depuis 2012, le Lycée Gerville Réache organise la manifestation Wi’anArt avec ses partenaires dont l’association du même nom et le soutien du programme des Cordées de la réussite (Préfecture et Rectorat de la Guadeloupe).

Chaque édition permet de promouvoir l’art contemporain auprès des jeunes, en mettant à l’honneur les artistes guadeloupéens et plus largement de la Caraïbe.
Cette année, Wi’anArt a souhaité mettre en avant Haïti et sa diversité culturelle, en rappelant les liens qui unissent Haïtiens et Guadeloupéens.
La 12ème édition sera ainsi l’occasion de découvrir deux jeunes artistes contemporains, Stephanie JEANTY et Shneider Léon HILAIRE.

En résidence pour un mois en Guadeloupe, les deux artistes haïtiens présenteront leurs œuvres originales lors d’une exposition ouverte au public au Pavillon de la ville de Pointe-à-Pitre, du 2 au 16 mars 2024, sur le thème Identités et Mémoire Collective.
Les étudiants BTS Communication de 1ère année et leurs enseignantes, Mmes Larifla et Heisel, ont élaboré les différents supports de communication (visuels, communiqué et dossier de presse et spots vidéo à découvrir ci-dessous) et seront les maîtres de cérémonie du vernissage de l’exposition le vendredi 1er mars où ils vous attendent nombreux à partir de 18h.

Carton d’invitation du vernissage de l’exposition

Stephanie Jeanty et Shneider Léon Hilaire animeront également du 4 au 26 mars des ateliers artistiques dans une quinzaine d’établissements scolaires répartis aux quatre coins de l’archipel, du Moule à Basse-Terre, en passant par Pointe-à-Pitre, Sainte-Rose, Capesterre Belle-Eau, Gourbeyre, Marie-Galante et les Saintes.

Pour faciliter la tenue des ateliers, en particulier dans le sud Basse-Terre, les deux artistes seront logés dans l’appartement invités du lycée. Nos élèves pourront ainsi aisément rencontrer les artistes et prendre part aux ateliers. De même, les collégiens de Capesterre Belle-Eau et Terre-de-Haut se rendront au lycée les 25 et 26 mars pour participer à la 12ème édition Wi’anArt et découvrir les formations et enseignements de notre établissement.


 


Métiers de la vente, du commerce et du marketing en direct pour les BTS MCO

Les étudiants de BTS MCO ont reçu en direct et en visioconférence les témoignages de trois professionnels chevronnés ce mardi 30 janvier grâce à la contribution de l’Onisep Guadeloupe.

Visioconférence organisée par Mme Sandrine MARY, enseignante référente des BTS MCO

Les étudiants ont ainsi rencontré Monsieur Jérémy Harrous chef d’entreprise et Madame Émilie Bavarin chef de projet marketing digital, de la société nuage.com, spécialisée dans la communication et basée en Guyane.
Plus tard dans l’après-midi, Madame Sandra Simphor, responsable marketing d’Élizé Restauration a développé les différents aspects de son métier et son expérience en direct.
Des témoignages très appréciés tant pour l’application concrète des connaissances vues en cours, que pour le vécu et le parcours souvent atypique des professionnels.

Visioconférence avec M. Harrous et Mme Bavarin